Poésie simple et vraie

Nostalgie-rosiers

Tahar Bekri est venu à Combourg, à la médiathèque et je n’ai pu assister à sa lecture. Heureusement j’ai pu trouver à la librairie ce recueil publié par Al Manar (http://www.editmanar.com/) très belle maison d’édition. Ces poèmes sont rythmés par les acryliques de Annick Le Thoër, et le livre ainsi conçu est un bijou.

Les poèmes de ce recuei l  écrit en Bretagne,vous emmènent en voyage au fil des saisons, d’un pays à l’autre, d’une sensation à une atmosphère et les mots, simples et vrais, apportent musique, chaleur ou neige, odeurs et bruissements, lumière et couchant, la vie au fil du temps. Un amour infini.

” Comment peindre le silence

Quand dehors tout est eau remuante

Pluie et averse

Comment saisir la saison

Quand les blés mouillés

Retardent la moisson

Ici Gauguin a peint en rouge

Un champ de sarazins

Là-bas les mouettes comme des embruns”

 

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s